24 novembre 2016

Sous les braises, un souffle... nouvelle parution

    Prologue du roman :    On achète un bien immobilier. On croit le posséder. Grossière erreur. C’est finalement lui qui nous possède. On croit pouvoir le transformer à notre idée, pour l’embellir ou l’agrémenter. C’est finalement lui qui nous façonne, et nous entraîne sur les chemins équivoques de son histoire. Parce qu’il est devenu évident pour moi que les vieilles pierres ont une âme et bien des secrets à nous révéler. Et ce que nous avons découvert avec l’achat de cette longère a dépassé tout ce que... [Lire la suite]